Les missions – 2015

PARTENAIRES:
Equitas, Montréal
Tusonge, Moshi

CONTEXTE ET ENJEUX

Le partenaire tanzanien d’EquitasTusonge, développe des modèles pour éveiller les enfants et les jeunes aux questions des droits humains et soutient leurs initiatives pour réduire la violence, promouvoir l’égalité des sexes et l’inclusion, et garantir le respect des droits humains. Avec le soutien d’acteurs locaux de Moshi, dans la région du Kilimandjaro, les activités comprennent à la fois des initiatives communautaires dirigées par des jeunes et à la fois des séances de formation pour les intermédiaires locaux.

 

RÔLE DE RPSF

Cette fois, Equitas a sollicité RPSF pour répondre à deux besoins bien précis de Tusonge :

  • la nécessité de doter cet organisme d’un plan de communication qui sera arrimé à ses activités terrain;
  • l’importance, pour les participants, de transmettre plus clairement et de façon plus concise, leurs messages à différents publics, et ce, tant à l’oral qu’à l’écrit.

 

MISSION

Date Chef de mission
Décembre 2015 Pierre Gince

 

RÉSULTATS

Pierre Gince, ARP, le chef de mission, a préparé une formation sur mesure de quatre journées bien remplies pour le groupe d’une douzaine de personnes. Cette formation de base en communication, à la fois théorique et pratique, a été profitable pour chacun des participants en grande partie grâce à deux facteurs déterminants : une préparation minutieuse avant l’arrivée sur place du chef de mission, grâce à un questionnaire auprès des participants et à des conversations sur Skype, ainsi qu’une visite préparatoire du chef de mission dès son arrivée, avant le début de la formation, afin de voir l’équipe de Tusonge en action dans la brousse et au marché local.

 

INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Lien vers le site internet de Tusonge

CHEF DE MISSION
Yvan Cliche, M. Sc., MBA
Colette Schwartz, MBA
PARTENAIRES:
Internews
Ebola Chrono

CONTEXTE ET ENJEUX

Internews produit en Guinée une émission radiophonique quotidienne et un bulletin électronique d’information sur l’Ebola intitulés Ebola Chrono. L’émission est diffusée par 34 radios locales. Le bulletin d’information est envoyé à environ 200 personnes par le courrier électronique. Internews souhaite multiplier les outils d’information de manière à ce que tous les médias, radios locales, bulletin électronique et médias sociaux, conjuguent leurs efforts et jouent un rôle vital dans l’impact et la portée de la diffusion des messages touchant les questions de santé. Ce projet est financé par OFDA-USAID depuis décembre 2014 et cet appui doit se poursuivre jusqu’en avril 2016.

 

RÔLE DE RPSF

L’objectif de la présente session est de former à distance deux rédacteurs du bulletin électronique Ebola Chrono ainsi que les journalistes et autres agents d’Internews en Guinée en matière de médias sociaux (Facebook, YouTube, Twitter). Il convient de souligner qu’étant donné que l’Ebola est maintenant sous contrôle en Guinée, Internews mettra de plus en plus l’accent sur les problématiques de santé en général dans ses médias.

En raison de l’étroite relation entre les différents médias, il a été proposé par RPSF de tenir une seule session qui réunirait l’ensemble des intervenants. La session a été tenue par Skype le 12 septembre. Elle a porté sur les éléments clés d’une information efficace. Les deux formateurs étaient Yvan Cliche pour les médias sociaux et Colette Schwartz pour la newsletter. Une présentation a été préparée et transmise aux participants avant la session.

 

MISSION EFFECTUÉE

Date Chefs de mission
Septembre 2015 Colette Schwartz et Yvan Cliche

 

RÉSULTATS

L’ensemble des éléments clés visant à optimiser l’impact de la newsletter et des médias sociaux Facebook et Twitter a été jugé pertinent par les participants.  La nouvelle newsletter a été publiée en tenant en compte les recommandations et la nouvelle mise en page.

PARTENAIRES:
Equitas, Montréal
Rencontre Africaine Pour La Défense Des Droits De L’homme (RADDHO), Dakar

CONTEXTE ET ENJEUX

En prévision de la rencontre multi-acteurs qui se tiendra à la fin d’octobre 2015 à Dakar, la Coalition des organisations de la société civile – qui regroupe le Réseau Equitas Sénégal avec l’appui d’Equitas Canada, la RADDHO et le comité de lutte contre les violences faites aux femmes – a pour objectif de devenir le centre de référence où convergeront les actions spécifiques dans le sens des recommandations de l’examen périodique annuel (EPU), une rencontre stratégique qui rassemblera tous les acteurs gouvernementaux et sociaux qui mettent de l’avant des stratégies pour contrer la violence faite aux femmes, aux jeunes et aux enfants.

Le défi est de taille et les enjeux sont multiples alors que la Coalition se concentre sur les deux problématiques suivantes :

  • la violence sous toutes ses formes dont sont victimes les femmes, les jeunes et les enfants est un phénomène qui doit être évalué dans une perspective à long terme en raison des nombreux facteurs sociaux culturels qui y sont associés dans les villes comme dans les zones rurales;
  • la question de la reconnaissance de l’état civil des enfants pour leur permettre l’accès à l’éducation. Bien que la situation s’améliore grâce à l’implication de plus  en plus grande des différentes instances gouvernementales et sociales, des actions doivent être posées pour remédier à cette situation à plus court terme.

 

RÔLE DE RPSF

Le but de cette mission est d’aider la Raddho à prendre le leadership et à renforcer son rôle en lui permettant d’exporter son modèle de fonctionnement à d’autres régions du pays. La création depuis peu de comités locaux qui mettent en place des structures  et des stratégies s’avère efficace, mais il faut élargir le cercle des appuis pour assurer une viabilité à plus long terme et à améliorer l’imputabilité des différents acteurs.

 

MISSION

Date Chef de mission
Août 2015 Joanne Fortin

 

RÉSULTATS

Au cours de la mission, la Raddho a mieux défini son plan de communication et a élaboré un plan d’action détaillé en prévision de la rencontre multi-acteurs pour l’EPU.  Ils ont aussi travaillé sur les différents argumentaires et commencé à rassembler les différentes données quantitatives et qualitatives pour faire progresser leurs actions.

 

INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Lien vers les Photos Facebook de la mission
Lien vers le site internet de la Raddho
Lien vers la page Facebook de la Raddho

PARTENAIRES:
Fondation Akanksha

CONTEXTE ET ENJEUX

Malgré une amélioration fulgurante du nombre d’inscriptions à l’école primaire dans la dernière décennie, les taux de décrochages en Inde sont alarmants. La Fondation Akanksha, un organisme à but non-lucratif, gère 16 écoles publiques en partenariat avec les municipalités de Mumbai et de Pune. Elle s’est donné la mission de fournir une éducation de qualité aux enfants de familles à faible revenu pour réaliser pleinement leur potentiel et changer leur vie.

La Fondation Akanksha travaille de près avec les parents et les communautés entourant ses 16 écoles afin de créer les conditions propices à l’apprentissage. Tous sont mis à contribution : directeurs d’école, enseignants, travailleurs sociaux et parents. Le moindre problème pouvant nuire au cheminement des enfants est attaqué de front : alcoolisme, violence, salubrité, alimentation, etc.

 

RÔLE DE RPSF

Le but de cette mission est d’aider la Fondation Akanksha à faire la promotion de ses activités auprès de ses différents partenaires et donateurs. Parallèlement, une association à plus long terme qui permettrait à la Fondation de bénéficier des conseils de RPSF est à l’étude.

 

MISSION

Date Chef de mission
Juillet 2015 Mathieu Larocque

 

RÉSULTATS

La Fondation Akanksha aura maintenant la possibilité d’utiliser une plus grande diversité d’outils promotionnels. Nous surveillerons avec impatience les retombées positives de ces campagnes d’information qui pourraient favoriser la bonification et l’expansion de ses programmes et activités.

 

INFORMATIONS ADDITIONNELLES

Lien vers les Photos Facebook de la mission
Lien vers la page Facebook de la Fondation Akanksha
Lien vers l’article publié sur DNA

FAITES UN DON