Chefs de mission

 

C’est grâce à la compétence et à l’engagement bénévole de nos chefs de mission que RPSF est en mesure de réussir ses projets. Nous tenons à leur adresser nos plus chaleureux remerciements.

Christine Cantin

Pérou, octobre 2014

Yvan Cliche, M. Sc., MBA

Guinée, septembre 2015

Gabrielle Collu, Ph.D.

Burkina Faso, mars et novembre 2011,
Bénin, mai 2013

Luc Doray 

Mozambique, mars 2014

Deanna Drendel, ARP, FSCRP

Niger, septembre et novembre 2009

Joanne H. Fortin, ARP, FSCRP

Sénégal, août 2015

Pierre Gince, ARP

Tanzanie, décembre 2015

Taissa Hrycay

Tanzanie, Août 2014

Anita Jarjour

Burkina Faso, Juin 2013

Mathieu-Larocque Mathieu Larocque

Cameroun, mars 2014
Inde, juillet 2015

Patrice Lavoie

Niger, juin 2011 et septembre 2012

Morvan-Le-Borgne Morvan Le Borgne, M.A.

Tunisie, février 2014

Stacey Masson

Bolivie, septembre 2013

Gilles J. Morin

Niger, mars 2010
Haïti, mai 2013

Louis Moubarak, ARP

Jordanie,février 2014

Leslie Quinton

Maroc, mars 2014

Isabelle Roy, MBA

Bolivie, octobre 2012

Colette Schwartz, MBA

Niger, novembre 2010 et novembre 2011
Guinée, septembre 2015
Sénégal, janvier 2016

François Taschereau

Honduras, janvier 2016

Guy Versailles, ARP, FSCRP

Tunisie, mars 2013

 

Vous souhaitez réaliser une mission avec RPSF?

Si vous souhaitez réaliser une mission avec RPSF et que votre candidature répond aux critères de sélection, veuillez soumettre votre curriculum vitae à la direction à info@RPsansfrontieres.org ou au 514-843-2057.

 

Critères de sélection

  • pratique les relations publiques ou les communications (actif ou à la retraite),
  • le titre d’ARP (Agréé en relations publiques) ou d’ABC (Accredited Business Communicator) est un atout,
  • partage les valeurs de RPSF,
  • possède les compétences et une feuille de route qui correspondent aux exigences du projet,
  • possède les habiletés linguistiques en fonction du pays d’intervention,
  • peut offrir une certaine disponibilité,
  • possède les qualités suivantes : professionnalisme, fiabilité, bon jugement, autonomie, esprit d’équipe, souplesse, adaptabilité, écoute et ouverture d’esprit, sens de l’éthique, transparence,
  • l’expérience dans d’autres contextes culturels est un atout.

 

Durée d’une mission

Dans la mesure du possible, RPSF s’efforce de tenir compte du fait que nos partenaires terrain préfèrent accueillir un seul et même chef de mission pour la durée du projet.

Selon les besoins du projet, la disponibilité et le degré d’engagement du chef de mission, celui-ci peut se commettre soit pour l’ensemble d’un projet (plus d’un an), soit pour une seule mission (habituellement, deux ou trois séjours par année) ou encore pour un seul séjour de deux ou trois semaines – ce dernier type de séjour court est souvent consacré uniquement à des formations auprès des partenaires terrain.

 

Dépenses

Le chef de mission ne reçoit aucune rémunération – il est bénévole. Toutefois, tous ses frais, indiqués dans le budget de mission, sont assumés par RPSF grâce aux contributions généreuses de nos donateurs. Le chef de mission bénéficie d’une allocation de séjour selon les normes établies dans le milieu de la coopération internationale. Il soumet un compte de dépenses à son retour de mission.

 

Entente

L’entente, que RPSF signe avec le chef de mission, stipule les conditions de la mission ainsi que les rôles et responsabilités des deux parties. Un document TDR (termes de référence) en annexe de l’entente détaille les différents aspects du projet.

 

Logistique

RPSF s’occupe de la logistique du voyage du chef de mission. De son côté, le chef de mission doit se faire vacciner dans une clinique de voyage et collaborer avec RPSF pour la demande de visa et les documents d’assurance. RPSF loge ses chefs de mission dans des hôtels propres, sécuritaires et bien situés, proposés par nos partenaires terrain.

 

Santé et sécurité

La santé et la sécurité de nos chefs de mission nous tiennent à cœur. RPSF reste au fait de la situation qui prévaut dans chaque pays d’intervention. RPSF informe le chef de mission des aspects santé et sécurité de sa mission et lui procure une couverture d’assurance appropriée.

 

 

La sécurité de nos coopérants

Les attentats terroristes survenus en début 2016 ont créé une inquiétude quant à la sécurité des coopérants internationaux en poste dans certains pays d’Afrique jusqu’à maintenant jugés sécuritaires. Nous avons immédiatement agi, de concert avec nos partenaires du Québec et des pays concernés, pour resserrer les consignes de sécurité données à nos chefs de mission et nous assurer que cet aspect soit prioritaire dans toute mission future.

 

Encadrement et autonomie

Avant le départ du chef de mission, RPSF lui fournit la documentation nécessaire et un briefing complet sur le projet et demeure disponible pendant la mission. Toutefois, durant la mission, RPSF s’attend à une grande autonomie de la part du chef de mission. Il n’est pas toujours réaliste en cours de mission de consulter RPSF, sauf pour la prise de décisions majeures. Dans ces cas, le chef de mission doit faire preuve de bon jugement pour faire avancer le projet. C’est, par ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles RPSF recrute des chefs de mission chevronnés.

 

Autres engagements du chef de mission

En plus de réaliser sa mission, le chef s’engage à :

  • soumettre un bref rapport de mission et un compte de dépenses dans le mois qui suit son retour,
  • alimenter les médias sociaux de RPSF,
  • prendre des photos pendant son séjour,
  • comme membre du bureau des conférenciers de RPSF, se rendre disponible à l’occasion pour présenter des conférences ou faire des entrevues.