single project

SÉNÉGAL / Appui en communication institutionnelle

Mai 2016

Partenaires :
UPA Développement international
Union des groupements paysans de Méckhé (UGPM)

 

Contexte et enjeux

L’union des groupements paysans de Méchké (UGPM) est née en 1985 en réponse à l’évolution du contexte qui rendait de plus en plus rude la vie en milieu rural. La vision de l’UGPM est un développement social dans lequel la dimension économique n’est pas une fin en soi, mais un moyen parmi d’autres de contribuer à l’épanouissement des familles et des sociétés locales. Les principales activités dans le territoire sont l’agriculture, l’élevage, la foresterie et l’artisanat. L’UGPM comprend 89 groupements qui comptent aujourd’hui plus de 5 000 membres, dont 61% des femmes.

L’UGPM intervient dans cinq collectivités territoriales et entretient d’assez bonne relations avec les pouvoirs décentralisés et les services déconcentrés de l’État. Cependant, elle gagnerait à améliorer son image aussi bien à l’interne qu’à l’externe. Autrement dit, comment l’UGPM peut-elle communiquer efficacement en vue de sa promotion politique, sociale, économique en se basant sur les normes et valeurs culturelles de la zone d’intervention?

 

Rôle de RPSF

Le mandat de RPSF consiste à appuyer l’UGPM dans la réalisation d’un diagnostic de ses méthodes de communication institutionnelle en vue de promouvoir son image auprès de ses partenaires locaux, nationaux et internationaux, et de renforcer sa légitimité économique et sociale auprès de ses membres.

Mission effectuée

Date Chef de mission
Mai 2016 Alain Charbonneau

 

Résultats

Les membres de l’équipe de l’UGPM ont adopté avec enthousiasme une approche client envers leurs 5 000 membres et accepté de communiquer sans délai avec eux.

Ils ont mis en place une coordination des différents programmes et un système pour alimenter leur communications, à l’aide d’un plan de communication et de divers outils adaptés à leur réalité.

 

Informations additionnelles

Photos


  • Partagez