PÉROU

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DE COMMUNICATION D’UNE INITIATIVE DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE REFORESTATION

Projet en cours depuis 2014

Contexte et enjeux :

Le projet est situé dans la zone d’amortissement du REDD Tampobata, une zone de préservation de plus de 300 000 hectares. L’objectif du projet est de reboiser au moins 4 000 hectares du REDD avec des forêts productives de cacao. La première phase du projet qui vise 300 hectares est financée par Althelia Climate Fund.

Althelia Climate Fund est le partenaire financier de la première phase du projet. Établit en Europe, ce Fonds vise à investir dans des projets en Afrique et en Amérique latine qui visent la réduction de CO2 en favorisant l’utilisation pérenne des terres et la conservation des forêts primaires. Ces projets servent à alimenter des crédits de carbone forestiers qui sont destinés à la vente sur le marché de compensation volontaire. Ce groupe a mandaté Ecotierra pour faire un diagnostic de la situation sociale dans la zone du projet; participer à la formation de la coopérative et supporter celle-ci dans la mise en marché du cacao.

AIDER, l’organisme péruvien, est partenaire du projet et s’occupe de tous les aspects environnementaux tel que le suivi environnemental pour les crédits de carbone. Un membre clé d’Ecotierra, sur place au Pérou, a terminer le recrutement des leaders des futurs producteurs de cacao qui feront partie de la coopérative. Les prochaines étapes du projet sont la formation légale de la coopérative et la signature d’ ententes avec les producteurs pour qu’ils puissent commencer les activités de plantation. Il faut compter un laps de temps d’environ deux ans pour obtenir la première récolte de cacao prête pour la vente. L’installation des infrastructures relatives à la coopérative se fera pendant cette période ainsi que la recherche de donateurs/investisseurs additionnels et de futurs acheteurs de cacao.

Ecotierra est le partenaire canadien responsable de créer légalement la coopérative, de voir à sa mise sur pied, de s’assurer de son bon fonctionnement (réception du cacao, fermentation, séchage, et empaquetage) et de la mise en marché du cacao. Il a fait appel à Relations publiques sans frontières (RPSF), pour les appuyer et accompagner dans un moment critique du Projet Initiative Cacao – MDD.

 

Rôle de RPSF

Pour soutenir les efforts de la petite association, RPSF doit réaliser un diagnostic en communication externe et contribuer à la conception d’un plan de communication. Ensuite, il faut définir les stratégies pour implanter des activités de communication externe pour les investisseurs potentiels et acheteurs des produits de la coopérative. Et finalement, il faut amorcer la mise en place des outils et moyens de communication de façon concrète et efficace.

 

Mission effectuée
Date Chef de mission
Octobre 2014 Christine Cantin

 

Résultats :

La mission de RPSF a contribué positivement à l’avancement du projet Initiative Cacao en matière de communication tant à un niveau stratégique qu’ à un niveau opérationnel. Plus spécifiquement, le Plan de communication qui a été conçu, a permis de faire ressortir les forces et faiblesses du projet, les axes de communication, les grandes lignes des stratégies de communication, et à définir les actions les plus pertinentes à exécuter pour atteindre les objectifs visés. Du côté opérationnel, les activités réalisées lors de la mission ont contribué à développer du matériel visuel qui servira à préparer les outils de communication identifiés dans le plan. Il a été convenu que le chef de mission resterait en communication avec Ecotierra pour donner des conseils stratégiques par rapport à l’application du plan, le cas échéant. De plus, il serait souhaitable de prévoir une seconde afin d’évaluer la mise en œuvre du plan de communication.

 

Informations additionnelles

Fiche de mission –  Perou Ecotierra 2014

PARTAGEZ !

Leave a Comment

COORDONNÉS

1155, rue Metcalfe, bureau 800
Montréal (Québec)
H3B 0C1, CANADA
info@rpsansfrontieres.org
+1 514 843.2057

Not readable? Change text. captcha txt